Septembre

D'après le Chanoine POCHAT-BARON, la tenue de la foire de Saint-Maurice remontait à un temps immémorial et était certainement antérieure à celle du marché (1312).

Jusqu'en 1350, ce fut la seule foire de l'année car, à cette date, l'on décida qu'outre "la foire accoutumée (habituelle) de septembre, on en tiendrait une autre".

A l'origine, les festivités s'étendaient sur deux jours :

 Le premier, jour de Saint Matthieu, était vraiment le jour de foire qui attirait une grande foule venue de toute la vallée et des environs. On craignait alors les risques d'incendie et, au 16e siècle, le Conseil de Ville ordonnait de placer, la veille de la foire, des seaux remplis d'eau devant les maisons.

 Le deuxième jour était consacré à la fête patronale de Saint-Maurice. Jusqu'à la Révolution, celle-ci fut marquée par la venue assez solennelle des moines de Talloires, arrivés dès la veille pour assurer les offices et tenter d'affirmer leur prééminence sur le curé plébain de Thônes.

Les années ont passé et peu à peu la fête patronale s'est effacée derrière la foire, même si celle-ci ne dure plus qu'une journée.

Quant au pré de foire, installé pendant très longtemps sur le champ correspondant aujourd'hui à l'emprise de la rue Bienheureux P. Favre et des maisons riveraines, il a été transféré place Avet à partir de 1931. En effet, en octobre 1930, la commune de Thônes renonça à utiliser le champ appartenant à M. Marin HUDRY, en échange du paiement par celui-ci d'une somme de 12.000 F pour se dégager de la servitude des deux jours de foire.

en 2012, la foire fête son 700 anniversaire..

en connaître plus sur...

Nos Pâtisseries

De fabrication artisanale  [...]

lire la suite

Viennoiseries

Nous fabriquons  [...]

lire la suite

notre four

notre four LLOPIS [...]

lire la suite

Spécialité 74

quelques spécialités [...]

lire la suite